Calligraphies de michel d'anastasio sur www.script-sign.com l'artiste calligraphe michel D'anastasio / artist calligrapher michel D'anastasio Calligraphie d'alphabet hébreu - Hebrew alphabeth calligraphy - כת׳בה תמה - קל׳גרפ׳ה calligraphie d'alphabet abstrait /abstract calligraphy alphabet Calligraphie d'alphabet latine / Latin calligraphy alphabet Les expositions de calligraphie / The exhibitions of calligraphy Les projets en cours ou futurs / The calligraphy projects ongoing or future

  I  Accueil  I  Sommaire  I  L’artiste calligraphe
  I  Calligraphie hébraïque  I  Calligraphie latine
Calligraphie abstrait  I  Expositions  I  Cours - Stages
  I  Cours de calligraphie hébraïque  I  Mécénat
  I  Commande  I  Vidéos  I  Interview
  I  Biographie / portefolio  I  Projets  I  Blog
  I  Newsletter  I  Liens  I  Contact

 

 www.script-sign.com sur facebook.com  script-sign.com sur Twitter.com  Michel D'anastasio sur inkedin.com

Exposition de calligraphie hébraïque « Que la lumière soit ! » du 5 au 30 octobre 2010
Exposition à la bibliothèque universitaire - Metz - France  

 

Exposition à la bibliothèque universitaire - Metz - France

 

Exposition
Bibliothèque de l’Université Paul Verlaine-Metz, Ile du Saulcy

Pendant les manifestations des Journées européennes
de la Culture juive de Lorraine 2010

 

que la lumière soit !

 

- Exposition du 5 au 30 octobre 2010
- 8h-20h du lundi au jeudi

- 8h-19h le vendredi

- 9h-17h le samedi

 

- Exhibition from 5 october to 30 october 2010

 

- Vernissage le mardi à 17 h 30

- Opening 5 october 2010 at 17:30

 

> Téléchargez le catalogue d'exposition

 

 

 

 

EXPOSITION – PROGRAMME 2010 – VIE ASSOCIATIVE – COMMUNAUTÉ

> Téléchargez le programme JECJ Lorraine 2010

Michel D’Anastasio « Que la lumière soit ! »

Exposition de Calligraphie hébraïque du 5 au 30 octobre,

bibliothèque de l’Université Paul Verlaine-Metz, Ile du Saulcy  

              

C’est d’abord l’une des membres de notre association, qui a eu un « coup de foudre » pour le travail d’un jeune artiste calligraphe : Michel D’Anastasio.

Au sein des associations, les coups de cœur se communiquent souvent ; parfois ils se partagent. Celui-ci fut bien communiqué et largement partagé. Ensuite, les avantages de la toile, les contacts, les images envoyées, les différentes expositions qui avaient eu lieu en France et dans le monde : en Belgique, à Malte, en Russie, en Inde, achevèrent de nous convaincre de l’intérêt d’aller plus loin ; ou plutôt de faire venir l’œuvre au plus près. Nous tenions à faire profiter le public messin de la beauté de cette calligraphie hébraïque, de son dynamisme et de ses trouvailles techniques. Il fallait l’exposer à Metz et trouver l’espace adéquat.

 

C’est encore notre même amie, passionnée de la première heure, qui a su trouver les partenaires et le lieu. En effet, contactée et conquise par la qualité artistique, Madame la Directrice du Service commun de documentation de l’Université Paul Verlaine, à Metz, a accepté de présenter l’œuvre de Michel D’Anastasio, à la bibliothèque universitaire, du 5 au 30 octobre. Ce bref récit d’un « making of » de notre programmation ne s’arrête pas là. En ce mois de mai 2010, Michel D’Anastasio exposait à la synagogue Jérusalem, à Prague. Par une heureuse conjonction des calendriers, quelques membres de l’association s’y rendaient justement. On décida, bien entendu, d’aller promptement voir l’exposition. Mieux qu’une découverte, ce fut un éblouissement !

Le geste calligraphique avec les énergies qu’il convoque et dont il donne à voir les traces sollicite la sensibilité de manière forte et inspirée. La création de l’œuvre, celle qui en fait le thème, qui en est la source et celle qui est à l’œuvre semble gagner le spectateur. Tout cela nous saisit et nous emporte loin devant nous, puis en nous-mêmes. Mais par-dessus tout, la surprise est tangible et physique : dans la calligraphie de D’Anastasio, les caractères hébraïques illuminent le spectateur. Un abrégé des fonctions dévolues à la lumière dans l’histoire de l’art vient, sobrement, se conjuguer à la modernité, avec une efficacité qui n’a recours à aucun effet inutile. Le bleu éclatant jaillit du tableau comme un torrent de lumière qui viendrait créer notre ciel intérieur. Dans la douceur d’un miel bienfaisant, les délices des rouges, des safrans et des bruns-orangés se répandent en nous et prennent la forme fluide des lettres qui annoncent une Terre promise.

 

La calligraphie, une gestuelle moderne
Michel D’Anastasio a 42 ans. Il exerce comme artiste et calligraphe à Paris depuis une dizaine d’années. Son travail porte sur l’harmonie des lettres hébraïques et latines ainsi que sur les signes abstraits. Voici comment sa voie s’est esquissée.
Après avoir étudié la calligraphie pendant 16 ans auprès de professeurs de renom, Michel d’Anastasio a choisi de s’échapper de l’écriture conventionnelle pour créer son style. Le geste est libéré mais précis. Le signe est roi…

Son style est né, unique, parce que Michel est gaucher et qu’il n’écrit pas avec des instruments traditionnels. A la plume, il préfère le Cola-Pen (récupération du métal de la fameuse boisson gazeuse, savamment découpé et plié en forme de couteau) ou le cure-dents en plume d’oie. Au travers des pigments de couleurs et de matières variées (gaze, sable, feuilles d’or, gomme arabique, aquarelles), Michel met en lumière de façon artisanale d’anciens textes maltais ; une façon pour lui de renouer sur la toile avec l’histoire de ses origines, dont ses parents lui ont tant parlé. Il faut regarder son travail de loin puis s’en approcher et l’observer de près pour percevoir, d’avantage encore, la richesse et la beauté du trait.

Michel a alors l’impression profonde d’avoir découvert sa véritable voie et se sent en harmonie complète avec son signe calligraphique. En tant que directeur artistique en  communication visuelle, il crée des logos et des signes distinctifs utilisant les créations calligraphiques pour construire des images graphiques, des stickers muraux et des objets décoratifs. Sa création calligraphique "Decomotions» a été choisie pour la publication de « designanddesign.com » le Book Design de l'année 2008".

 

Approche de la création hébraïque
Michel profite d’un séjour à Malte, au moment où le pays de ses ancêtres fête son entrée dans l’Union Européenne, pour effectuer des recherches généalogiques. Il prend alors conscience qu’une partie de sa famille est d’origine juive. Au cours d’un voyage en Israël, quelques mois plus tard, Michel ressent une attirance pour la culture hébraïque. Il est notamment fasciné par l’alphabet hébreu. Dès son retour à Paris, il commence à étudier seul et assidûment, à raison de plusieurs heures par semaine. Les lettres sont agréables à travailler et Michel ressent les émotions artistiques de ses débuts. Un nouveau monde s’ouvre à lui, avec une nouvelle palette de formes et de signes.

L’artiste découvre la lettre cursive, plus vivante, plus libre et plus moderne. L'admiration initiale se meut en une évidente et farouche volonté : maîtriser les contours de l’alphabet hébraïque pour mieux le moderniser à sa guise, comme il l’avait fait auparavant avec l’alphabet latin.

Aujourd’hui, Michel prend des cours d’hébreu pour ressentir plus profondément la signification du signe qui naît sous ses doigts. Rapidement, le travail se diversifie, D’Anastasio utilise de nouveaux supports pour mettre en valeur ses œuvres. Les photographies des lettres calligraphiques et les objets de décoration remportent un grand succès.

Deux expositions sont prévues en septembre 2010. L’une à Velikiy Novgorod, en Russie, dans le cadre d’une exposition internationale de Calligraphie, parrainée par l’Unesco. L’autre, à la galérie Gebo Art Space, America House, au 35 bvd Shaul Hamélékh, dans le voisinage du Musée d’Art moderne de Tel-Aviv.

 

A Metz, du 5 au 30 octobre, seront exposées des œuvres originales et des créations photographiques que les amateurs pourront acquérir sur place, ou en souscription, en sachant que leur propre « coup de coeur » bénéficiera à la notoriété méritée de l’artiste, et aussi  aux frais engagés par notre association.

 

Le programme JECJ-Lorraine, un hommage et une architecture dans la durée

L’exposition calligraphique  « Que la lumière soit ! »

n’est qu’un volet d’une programmation JECJ-Lorraine, qui recherche le sens et la cohérence. Les projets, puis les choix discutés deviennent des joies à partager.

Proposé par deux membres de l’association, particulièrement qualifiées, le concert liturgique commenté du 5 septembre à 17h, donné par  Philippe KAHN, chanteur lyrique bien connu des amateurs d’opéra, qui sera accompagné, à  Metz, par l’excellent musicien Daniel SEBAN, constituera un moment important et solennel de nos rencontres.

Par amitié et pour donner du sens aux liens historiques et artistiques qu’il entretient avec sa ville natale, Jacques KRAEMER a accepté de venir présenter deux œuvres magnifiques, de poètes d’univers différents : Edmond Jabès, à Metz, le 19 septembre  et Ossip Mandelstam à Montigny-lès-Metz, le 14 octobre. La découverte des œuvres ressemble à ces palais dont rêvent les enfants, aux grottes mystérieuses, ou aux cavernes merveilleuses dont on sort transformer : riche d’un trésor et doté de pouvoirs magiques. L’œuvre d’art est un don, qui toujours nous grandit.

Les  « parcours poétiques » de Jacques Kraemer ont été conçus par l’artiste messin en hommage à sa ville, à sa communauté, mais enfin et surtout, à la faveur de cet élan de spontanéité et d’altérité qui le caractérise et par lequel il a su préserver toute entière la jeunesse vraie, celle de la vitalité, du don et de la générosité. Nous attendons ces moments forts avec impatience et gratitude.

Grâce au soutien de la DRAC et du Forum culturel autrichien, nous avons pu programmer à l’Arsenal un concert exceptionnel : Musiques juives, Musiques sans frontières, le 26 sept à 16h. L’Ensemble Brauer Meiri, constitue un autre coup de foudre à partager. La yéménito-autrichienne Timna BRAUER et l’austro-israélien Elias MEIRI sont des musiciens immenses. C’est là un choix à l’échelle de l’Europe et qui, de plus, nous permet d’espérer des échanges à venir et, pourquoi pas, l’idée d’une invitation de la Chorale Chalom à Vienne…

M. Philippe Hoch, président honoraire de l’Académie Nationale de Metz et vice président des JECJ-Lorraine est la cheville ouvrière du colloque LA SYNAGOGUE : ARCHITECTURE, ART ET LITURGIE, qui, sous les auspices d’un partenariat fécond, réunira pour la 3ème fois les deux institutions, le dimanche 24 octobre, au Couvent des Récollets, à Metz. Des éminents spécialistes nous présenteront, en l’illustrant, les aspects divers de l’art synagogal. (Voir programme détaillé.)

Des conférenciers de référence rehausseront nos « Journées » : Laurence SIGAL, conservateur et directrice du MAHJ,  Dominique JARASSÉ, spécialiste de l’architecture synagogale, Hervé ROTEN, spécialiste de la musique juive, Carole WENNER, Docteur de l'Université de Strasbourg, et aussi Jean-Pierrre LEGENDRE, Conservateur en chef du Patrimoine, qui nous fera découvrir une peintre messine passionnante et insuffisamment connue. Enfin ceux que l’on n’a nul besoin de présenter à Metz : Mireille BOUVET et Claire DECOMPS du Service régional de l'Inventaire de Lorraine, Christiane PIGNON-FELLER, le Chanoine Robert FERY, le  Chanoine Gabriel NORMAND, de l’Académie nationale de Metz, sans oublier l’écrivain Enzo Traverso et M le Grand Rabbin de la Moselle.

Des partenariats nouveaux viennent s’inscrire au tableau de nos choix pour cette édition 2010, favorisant ainsi l’intérêt des rencontres et le brassage du public.

Le 10 octobre, Verdun vous invite à une « Sortie sur les traces de la mémoire républicaine ». La ville de Thionville nous convie à un mini-festival : Judaïsme et Cinéma, les 30 novembre et 1er décembre À Sarreguemines, nous pourrons suivre la programmation dynamique de Sylvia Cahn, avant de nous rendre à celles, toujours très courues, de Saint-Avold, de Lunéville et de Nancy. Le 9 décembre, après l’allumage des bougies, nous découvrirons, à l’Arsenal, Metz, le Projet Babel réalisé avec les étudiants de l’Ecole des Beaux-Arts, avant de nous laisser emporter par la Lame vocale, de Léa Sarfati et  Illya Amar vers des horizons nouveaux, d’une beauté infinie. Autant d’occasions de mieux se connaître et de se rencontrer.

La conception asociale et anhistorique de l’individu comme « atome sans attaches, exerçant sa capacité de choisir objectivement et indépendamment de la situation dans laquelle il est placé » n’est qu’une fiction qui a montré ses limites, parce qu’il est impossible de définir droits et libertés hors d’une communauté où peut être faite l’expérience d’une compréhension mutuelle.» Riche de ses nombreuses associations et des individualités qui l’animent, la communauté israélite constitue un de ces terreaux fertiles au sein duquel les différences acceptées deviennent des facteurs de culture et d’harmonie.

C’est à cette diversité féconde que nous souhaitons rendre hommage. En bâtissant notre programme, nous voulons pérenniser et faire rayonner la culture juive, l’inscrire concrètement dans la durée : celle du passé, du présent et de l’avenir. Un programme se construit, c’est une architecture élaborée, qui doit prendre forme et tenir debout, dans une cohérence qui n’est pas celle du « coup par coup ». Et si chemin faisant, et à la faveur des « coups de coeur » approfondis, elle nous permet d’exercer notre socialité en cultivant la connaissance et l’amitié, alors nous aurons rempli notre devoir de transmission dans la responsabilité, ensemble : vous et nous.

 

Chana Tova ou mevourékhéth !

Désirée Mayer
Présidente JECJ-Lorraine
http://jecjlorraine.canalblog.com/

 

© 2014 - Evolusign - l'agence de création ® - www.script-sign.com - www.itnetplus.com - Mentions légales     www.script-sign.com sur facebook.com  script-sign.com sur Twitter.com  Michel D'anastasio sur inkedin.com  Hebrew calligraphy  
Les textes et les images de ce site sont soumis au code de la propriété intellectuelle et ne peuvent être utilisés sans l’accord de leurs auteurs.
 

Accueil >
Sommaire >
L'artiste >
Projets >
Commande >
Mécénat >
Contact >

Calligraphie hébraïque >
Calligraphie latine >
Calligraphie Abstraite >
Calligraphie gestuelle >
Démonstration >
Nouveautés >

Les expositions >
Exposition Metz >
Exposition Tel-Aviv
>
Exposition Prague >
Exposition Besançon >
Exposition Moscou >
Exposition d'ormesson
>
Callifest 2008 Mumbai -India >
Exposition à Malte et Gozo >
Exposition à Bruges >

Dossier presse >
Pressbook hébreu >
Article de presse >
Interview
>
Cours de calligraphie hébraïque >
Cours - Stages >

Newsletter >
BLOG >
Liens / links >
Plan du site >